Image bandeau FREDON AURA

Filière arboriculture

 

FREDON AURA travaille historiquement sur la filière arboricole de son territoire, en lien étroit avec la profession agricole, sur les principales productions de la région (fruits à noyaux, fruits à pépins et fruits à coque).


Les plans de surveillance sont réalisés dans le cadre de la convention avec la DRAAF/SRAl ARA et concernent le plus souvent des problématiques sanitaires présentes sur la région comme par exemple le virus de la Sharka sur les Prunus (voir ci-dessous) , l’Enroulement Chlorotique de l’Abricotier (responsable du dépérissement de nombreux abricotiers sur la Région) et le Feu bactérien (maladie des pommiers et poiriers très présente sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes).
Dans certains cas, des plans de surveillance sont mis en place sur des dangers sanitaires absents de notre territoire et pour lesquels FREDON est en alerte, comme par exemple Xylella fastidiosa, une bactérie pouvant affecter une large gamme de végétaux et causant des dépérissements rapides ou la Mouche orientale des fruits pouvant s’attaquer à de nombreuses variétés fruitières et légumières.

FREDON réalise également des contrôles de lots de pommes pour l’exportation hors de l’Union Européenne. Ces contrôles portent à la fois sur l’absence d’Organismes Nuisibles Règlementés mais aussi sur les exigences d’emballage et d’étiquetage en lien avec les exigences des pays importateurs.

Exemple de plan de surveillance : Sharka
La maladie de la Sharka est causée par un virus, le Plum Pox Virus. En Auvergne Rhône Alpes elle affecte les vergers de pêchers, abricotiers et pruniers. Les symptômes s’observent de janvier à juillet sur rameaux, fleurs, feuilles et fruits des pêchers, abricotiers et pruniers.

FREDON assure la coordination de la surveillance et de la lutte depuis une vingtaine d’années sur les 4 départements touchés par cette maladie : l’Ardèche, la Drôme, l’Isère et le Rhône. Cette surveillance est centrée sur les zones à risques tout en maintenant des actions en zones indemnes afin de détecter au plus tôt l’apparition de nouveaux foyers. Depuis la mise en place de la surveillance et de la lutte contre la Sharka, et grâce à l’effort mis sur les secteurs contaminés, la maladie est aujourd’hui maîtrisée sur la région. Le nombre de contamination ne cesse de baisser depuis quelques années.
La prospection, conformément aux orientations prises lors des CROPSAV (Conseil Régional d'Orientation de la Politique Sanitaire Animale et Végétale), est réalisée par les détenteurs de prunus soit en mettant du personnel à disposition, soit en délégant la surveillance à FREDON. L’Etat accompagne ce dispositif de lutte via un cofinancement Etat/profession. La surveillance contre la Sharka est également mise en place dans les environnements de pépinières pour permettre aux pépiniéristes d’obtenir leur Passeport Phytosanitaire.

Afin de garantir une lutte efficace contre cette maladie, FREDON s’assure de la réalisation des mesures demandées par la DRAAF/ SRAl ARA, à savoir l’arrachage des végétaux contaminés afin d’éviter la transmission de la maladie aux arbres sensibles avoisinants.