Ophelimus maskelli

(Ashmead)

Ordre : Hyménoptère

Famille : Eulophidae

Statut réglementaire : aucun


Fiche technique

Répartition géographique

Supposé originaire d'Australie, cet hyménoptère est présent au Moyen-Orient, dans le bassin méditerranéen. Il a été identifié en Corse par la Fredon en 2004.

Plantes hôtes

Ophelimus maskelli est présente sur eucalyptus (Eucalyptus botryoides, E. bridgesiana, E. camaldulensis, E. globulus, E. gunii, E. grandis, E. robusta, E. saligna, E. tereticornis, E. viminalis, ...)

Morphologie

Les adultes mesurent 0.83-1.07mm. Le corps et la tête sont brun-noir. Les ailes sont hyalines avec une nervation brune. La nervure submarginale ne porte qu'une seule soie.

Biologie

Les femelles pondent une centaine d'œufs en paquets de préférence dans la partie basse de la frondaison, en commençant par la partie basale de la feuille. La ponte déclenche le début du processus de formation des galles qui contiennent chacune une seule larve qui va faire son cycle dans cette galle. Les adultes ne vivent que quelques jours. En Israël cette espèce compte 3 générations.

Symptômes et dégâts

Les galles se colorent à partir du 3ème stade larvaire. Elles demeurent vertes ou jaune-vert sur les feuilles ombragées et rouges sur les feuilles exposées au soleil. Elles mesurent 0.9-1.2 mm selon la densité des galles sur la feuille. De fortes attaques entraînent une chute prématurée des feuilles peu de temps après l'émergence des adultes.

Moyens de lutte

La lutte chimique contre ce ravageur est très difficile à mettre en place de part sa biologie. Pour connaître la liste des produits homologués en traitements des parties aériennes sur arbres et arbustes d'ornement, consulter le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr