L’expertise végétale
pour la santé de l’environnement

La mouche orientale des fruits détectée à Hyères, c'est une première dans la région PACA

Une nouvelle espèce vient d'être détectée dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Il s'agit d'une mouche orientale originaire du sud-est asiatique, elle s'attaque aux fruits et légumes et les rend impropres à la commercialisation.

Ce n'est pas une très bonne nouvelle pour les agriculteurs de Provence-Alpes-Côte-d'Azur. La mouche orientale des fruits, connue sous le nom scientifique de "Bactrocera dorsalis", a été détectée pour la première fois dans la région à Hyères (Var) début août. Petite mais costaude ! Cette mouche peut faire des ravages dans les vergers sur les fruits et légumes raconte Marc Binot, directeur de Fredon Paca, l'association mandatée par le ministère de l'Agriculture, pour surveiller les espèces nuisibles pour les fruits et légumes.

"Les mouches ont la particularité de bien se déplacer et de pondre des œufs sur les fruits, ces pontes là les empêchent d'être commercialisés explique Marc Binot. Pour l'instant, en France, on ne sait pas comment elle va évoluer avec le climat que nous avons. Par contre, dans les pays où elle est implantée, elle a fait des dégâts parce que les capacités de pontes des mouches sont importantes". Mais pas d'inquiétude pour l'homme : il n'y a pas de risques pour la santé si on mange un fruit ou un légume qui a été infecté. 

Cinq mouches orientales des fruits ont été détectées le 5 août à Hyères grâce au réseau de piégeage mis en place par la Direction régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt et la Fredon Paca. Une surveillance accrue va être mise en place pour éviter sa propagation. Et un appel est lancé aux agriculteurs. 

"C'est très important qu'ils restent attentifs parce qu'ils sont dans les champs en permanence, c'est vraiment eux qui peuvent nous alerter. Nous sommes régulièrement en relation avec eux." - Marc Binot, directeur de Fredon Paca.

Il est également demandé aux professionnels du commerce des fruits et légumes frais d’installer des pièges à insectes près des points d’entrée et de sortie de marchandises, de ne pas composter les déchets et invendus de fruits et légumes, en particulier exotiques, de fermer les sacs poubelles.

 

Cliquez ici pour l'article.

Source : www.francebleu.fr du 26 août 2021.