Nuisances

Les conséquences de leur présence sont de deux ordres :

  • Défoliation des arbres entrainant un affaiblissement  des sujets fortement touchés (perte de croissance et vulnérabilité plus grande aux maladies) ;

 

  • Risques de réactions allergiques (urtications, démangeaisons, oedèmes), parfois grave, chez l’homme et les animaux domestiques. En effet, ces chenilles libèrent, à certains stades de leur développement,  de nombreux poils microscopiques, sorte de petits harpons qui se fixent dans la peau. Suite à un frottement,  ceux-ci se cassent et libèrent du venin provoquant des allergies. La période à risque s’étale de janvier à mai pour la processionnaire du pin et de fin mai à fin juillet pour la processionnaire du chêne.

Pour aller plus loin

http://ecosysteme.danone.com/
http://proxalys-environnement.com/
https://www.bretagne.bzh/
https://www.arvalis-infos.fr/index.html
https://www.terresinovia.fr/
http://www.plantsdebretagne.com/
https://www.ars.sante.fr/
https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/especes-nuisibles-et-parasites/ambroisie-info/l-observatoire-des-ambroisies
https://www.bledina.com/
https://www.germicopa.com/
https://chambres-agriculture.fr/chambres-dagriculture/nous-connaitre/lannuaire-des-chambres-dagriculture/fiche-annuaire-dune-chambre-dagriculture/fiche/chambre-regionale-dagriculture-de-bretagne/
https://ofb.gouv.fr/
https://www.crodip.fr/
http://www.cbnbrest.fr/
https://www.plante-et-cite.fr/
https://draaf.bretagne.agriculture.gouv.fr/
https://reseau-cen.org/
https://www.cerafel.com/
https://pnr-rance-emeraude.fr/
https://expelia.fr/
https://ardo.com/fr
http://atbvb.fr/
https://biodiversite.bzh/